Meursault, un étranger à lui-même et à la société.

Meursault, un étranger à lui-même et à la société.

Dès les premières lignes:  » Aujourd’hui maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. « , on est plongé dans l’esprit de cet homme,Meursault, qui  » passe son existence  » comme s’il était un voyageur dans son propre corps. Toute sa vie, ou bien la vie que les autres lui font vivre, sera mise dans les mains de quelqu’un d’autre.Est-il vraiment le maître de sa vie? Seulement quand il sera condamné en verra-t-il la valeur ?
Il entrevoit la responsabilité de ses actions. N’est-ce pas cela l’un des défauts de la vie quede ne s’apercevoir de la valeur d’une chose qu’au moment où l’on risque de la perdre?
On voit sa distance enversla société lors du procès. Dans toute l’affaire Meursault est un étranger. Il dit « Onavait l’air de traiter cette affaire en dehors de moi. Tout se déroulait sans mon intervention. Mon sort se réglait sans qu’on prenne mon avis ».
Pendant tout le procès, la société essaye de lechanger. L’avocat le supplie de mentir, mais Meursault ne veut pas. L’aumônier appelle Meursault « mon fils », pour qu’il fasse partie de la famille des Chrétiens, mais Meursault dit « Cela m’a énervé, et jelui ai répondu qu’il n’était pas mon père, il était avec les autres ». Ici on voit la peur presque paranoïaque que Meursault a d’être associé à la société.
Dans une préface pour une édition américainede L’étranger, Camus s’est clairement expliqué sur ses intentions :« j’ai résumé L’étranger, il y a longtemps par une phrase dont je reconnais qu’elle est très paradoxale : « dans notre société touthomme qui ne pleure pas à l’enterrement de sa mère risque d’être condamné à mort ».
En ce sens, Meursault ne joue pas le jeu. Il refuse de mentir. Ce que nous faisons tous les jours pour noussimplifier la vie. Il dit ce qu’il est, il refuse de masquer ses sentiments et aussitôt la société se sent menacée. On lui demande par exemple de dire qu’il regrette son crime mais il répond qu’il…

This article was written by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *