L’euro est-il en définitive une chance pour la france ?

L’euro est-il en définitive une chance pour la France ?

A la fin de la guerre froide et de l’ex-URSS, les deux Allemagne se sont réunifiées pour former un pays unique. Les autres états européens voyaient en l’avenir une Allemagne puissante et très influente. Afin d’éviter une hégémonie allemande, les états européens vont profiter au maximum de leur forte croissance et les membres de la CEEvont signer les accords de Maastricht en 1992. Ce traité avait entre autre pour but de préparer la CEE à devenir une puissance économique mondiale en devenant l’Union Européenne, ce qui devait passer par la création d’une monnaie unique. L’euro avait ainsi l’idée de fournir une stabilité économique à la future Union Européenne mais aussi une cohésion des politiques économiques afin de favoriser leséchanges intra communautaires. L’euro est ainsi la réponse réfléchie à la situation économique et monétaire de l’Europe et est le fruit d’une démarche collective. Sur le plan économique, l’euro a su bâtir un marché unique alors que la multiplicité des marchés désorganiserait ce marché. Sur le plan monétaire, l’Europe se doit d’avoir un système monétaire solide. Le 1er janvier 1999, l’euro estdevenu la monnaie de onze états européens en apparaissant sur les marchés financiers. Dix ans plus tard, la zone euro compte seize membres. Le 1er janvier 2002, les pièces et billets sont mis en circulation et l’euro remplace définitivement le franc pour les particuliers. Dix ans après l’introduction de la monnaie unique, certains avantages promis n’ont jamais vu le jour, mais l’euro a quand mêmeréservé de bonnes surprises ainsi que son lot de déceptions.

I. Avantages de la monnaie unique

L’un des premiers objectifs voulus par les gouvernements à propos de l’euro était que celui-ci fasse redémarrer la croissance. Ce but a été accompli puisque la croissance a augmenté jusqu’à 2000 avant de chuter lourdement en 2001. Avec l’apparition de l’euro sous la forme de monnaie fiduciaire, lacroissance a ré augmenté de 0,5% à 2% jusqu’à 2004 avant de stagner durant ces six dernières années aux alentours des 2,5%. Avec la crise de 2007-2008, la croissance a été revue à la baisse mais l’euro a permis de diminuer l’importance de cette crise. Selon un rapport de Jacques Delors, ancien président de la Commission européenne, datant de 2008, la croissance a été de 2,1% en moyenne annuelle ce quine représente pas une baisse trop importante malgré la crise. Le taux d’investissement est de 2,2% et la zone euro a pu créer 16 millions d’emplois. Jacques Delors a aussi déclaré que l’euro a contribué à l’intégration européenne : désormais, un tiers du commerce extérieur se fait à l’intérieur de la zone contre un quart il y a dix ans. Un tiers du total de l’investissement se fait à l’intérieurde la zone contre un cinquième il y a dix ans. Les premiers effets de l’euro sont donc bénéfiques à la croissance en Europe.
Si seize états ont accepté l’euro, c’est principalement pour obtenir une diminution des taux d’intérêts. En effet, la plupart des pays étaient obligés d’offrir aux investisseurs des taux d’intérêts élevés pour attirer ou retenir les capitaux sur leur territoire, compte tenudu risque de dévaluation. La présence de ces taux d’intérêts et du franc auraient aggravé la dernière crise. La monnaie unique réduit ainsi l’incertitude sur la rentabilité future des investissements. L’euro permet ainsi à faciliter les investissements et les placements au sein de la zone euro mais aussi à l’extérieur. Cette baisse des taux d’intérêts diminue les risques de fluctuation entre lesmonnaies. On peut désormais vendre, acheter et emprunter sur un marché plus vaste et plus compétitif. La gestion des affaires s’en trouve simplifiée et moins onéreuse.
En dix ans d’utilisation, l’euro a également été une source d’opportunité. Il a permis durant la dernière décennie de fluidifier et d’unifier les marchés financiers. Comme nous l’avons dit précédemment, les investisseurs…

This article was written by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *