Le secteur public français est il sclérosé ?

Le secteur public est il sclérosé?

INTRODUCTION ;

Le secteur publique français est composé des administrations publiques, et les entreprises publiques. Particulièrement efficace pendant les 30G. Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, l’Etat veut que la France retrouve sa position de puissance internationale. Dans ce but, il met en place un secteur public très présent ( sécu,allocations etc). Cependant, la France à changé, en particulier à partir des années 70 et l’apparition de la stagflation. Pourtant, le secteur public est demeuré tel qu’il était, et n’a que peu changé,refusant d’accompagner les modifications de la société. Aujourd’hui, il semble dépasser, trop cher, pas rentable, face aux nouvelles conditions du monde. D’où la question : Le secteur public est il sclérosé?

I) Un secteur public particulièrement efficace pendant les 30 Glorieuse

A) Un Etat fort, un secteur public très présent…

=> L’Etat organise des services publics, dont il est legérant, et qui bénéficient d’un monopole ( allocations, l’énergie). Pourquoi ? L’Etat n’ayant pas de soucis de rentabilité, et ayant le monopole, il peut fixer le prix qu’il veut, en l’occurrence un prixbien pour la population. Hauts fonctionnaires de qualité, qui aident à la croissance.

=> Régule l’économie, par le biais de contrôle des prix, régulation du crédit, on parle aussi d’encadrement ducrédit. En régulant l’économie, il prévient une crise, ou un ralentissement de la croissance.

=> Il nationalise des entreprises jugées comme essentielles pour le futur. L’objectif est de permettre ledéveloppement technologique de la France. De plus, ces entreprises publiques (certaines de grande taille), jouent sur l’emploi, et limitent donc le chômage. La période des 30 G marqué par un chômagetrès faible.

B) qui permet de très bon résultats

=> Une croissance forte et sans interruption pendant 30 ans. On parle de la fin des cycles, tellement la croissance est stable sur la…

This article was written by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *