Dossier de création d’entreprise – création d’une boulangerie drive

Business-plan : ‘La Baguett’in’, projet de création d’une boulangerie-drive

Sommaire

Présentation Synthétique du projet 4
1) L’entreprise 5
2) Les créateurs 6

Aspects économiques du projet de création 8
1) Le produit 8
2) Le marché 8
a) L’offre 8
b) La demande 10
c) Les risques 11
d) Conclusion 13

MOTIVATIONS DE LA CREATION 14
1) Motivation des créateurs 14
2)Motivation liée au marché 14

STRATEGIE A 3 ANS 15
1) Notre segmentation 15
2) Nos objectifs 15
3) Stratégie de communication 15
4) Plan de la boulangerie 16
5) Forces et faiblesses 17
6) Plan d’action 17
? De avril à juin 2009 : 17
? De juillet à novembre 2010 : 17
? De septembre à décembre 2010 : 18
? Janvier 2011 : Ouverture 18

PREVISIONS D’ACTIVITE 19
1) Chiffre d’affaires etmarge 19
2) Effectifs 21

DOSSIER FINANCIER 22
1) Financement du projet 22
2) Compte de résultat prévisionnel (en K€) 22
3) Bilan prévisionnel 23
4) Tableau de financement 24
5) Commentaires sur les états financiers 25
a) Compte de résultat 25
b) Bilan 25
6) Ratios
a) Rentabilité 25
b) Liquidité 25
c) Structure financière 26
7) Analyse du point mort 26
8) Règlesd’établissement du budget de frais généraux 27
PLAN DE TRESORERIE MENSUEL 2011 29
Dossier des annexes
¡Error! No se encontraron elementos de tabla de contenido.
Présentation Synthétique du projet

Depuis toujours le pain fait partie de la culture française. La France est d’ailleurs réputée pour sa traditionnelle baguette ; c’est une image associée à notre pays.

[pic]

Notre projet decréation d’entreprise porte sur l’implantation d’une boulangerie-pâtisserie artisanale accompagnée d’un drive. Notre boulangerie possédera également une zone de vente traditionnelle, au comptoir, car les Français restent attachés à la tradition liée au pain.

Cette idée est née du voyage de XXX, associée au projet, en Australie. Elle travaillait dans une boulangerie-pâtisserie implantée dans un petitvillage bénéficiant de beaucoup de passage. En effet, la clientèle était dense tout au long de la journée et particulièrement aux heures de pointe (matin, midi, et soir). C’est de là qu’est venue l’idée du drive car il aurait facilité la prestation de service.

En analysant cette idée, nous nous sommes rendu compte que ce concept existait dans quelques grandes villes de France où lestationnement est difficile et la population pressée. Valence est une ville où, dans une moindre mesure que Paris ou Lyon, les places de parking sont rares et chères, et où la population qui y travaille habite souvent en périphérie.
L’activité de boulangerie fait certes face à une concurrence accrue, mais elle concerne une population large, régulière et elle propose des produits à des prix relativementfaibles ; le pain est ainsi un produit de consommation quotidien.

Le premier facteur de réussite de ce genre de projet est le lieu d’implantation puisque le drive conditionne l’avantage concurrentiel.
Pour ces raisons, notre boulangerie-drive doit se trouver à proximité d’une zone où la circulation reste fluide même en période de pointe. De plus, il est impératif que l’axe routier, à côtéduquel l’entreprise se trouvera, connaisse un taux de circulation quotidien élevé pour que le maximum de voitures s’arrête au drive ou au magasin. Ainsi, le Pont des Lones est la zone qui correspond le plus à nos critères. De plus, un terrain assez grand pour accueillir un magasin, un fournil, un parking et un circuit pour le drive est disponible.

Nous souhaitons ainsi créer une boulangerietraditionnelle où le processus de fabrication sera assumé de A à Z par l’entreprise grâce à l’embauche de deux artisans boulangers-pâtissiers et d’apprentis. Ceci permettrait la production de deux fournées et donc la possibilité de servir du pain frais tout au long de la journée.

Enfin, nous aimerions développer à long terme ce concept grâce à un principe de franchise.

1) L’entreprise…

This article was written by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *