Analyse des états financiers – materne

Haute Ecole Francisco Ferrer

Analyse des états financiers

Société : Materne – Confilux

Année académique 2009-2010

Présentation de la société

Dans les années ’50, le marché de la fabrication de confiture était essentiellement dirigé par 2 sociétés : Materne et Confilux. En 1960, c’est la période du développement des grandes surfaces de distribution (« supermarchés).
Confiluxprofite de l’opportunité et conclu alors plusieurs contrats de fabrication pour la grande distribution alors que Materne, plus lent à s’adapter, n’arrive pas à faire de même.
Entre 1967 et 1970, Materne et ensuite Confilux sont rachetés par le groupe américain WR Grace. Mais une mauvaise gestion conduit quelques années plus tard à une grosse diminution de chiffre d’affaire.
Les conséquences pourMaterne et Confilux sont importantes : désinvestissement, diminution de la qualité des produits pour réduire les coûts et démotivation de l’ensemble des membres du personnel.

En 1973, le groupe acquiert la société Allemande Odenwald Konserven, alors leader sur le marché des sirops et des préparations pour diététiques.
C’est en 1977 qu’à lieu la grande fusion. La société Materne-Confilux résultedonc de la fusion entre :

* d’une part la société Materne, crée en 1888 dans la Région de Wépion par Edouard Materne, et dont la spécialité était la culture des arbres fruitiers et le commerce des fruits. L’entreprise se développe alors extrêmement bien, surtout après que le Parlement ait voté une loi qui exonère de taxes les sucres utilisés dans le cadre des activités de confiserie. En 1938,une famille belge sur trois qui achetait de la confiture, consommait de la confiture Materne.

* d’autre part la société Confilux, crée en 1928 du rachat par Albert Heymans d’une usine de pâtes de pommes de Lustin sur Meuse, et spécialisée dans la fabrication des confitures de pommes.

Le positionnement de la société devient clair et repose alors sur le slogan « Materne = qualité =fruits »
En 1980 la société construit une nouvelle usine située à Floreffe, près de la Sambre, et dont la gestion est quasi entièrement géré par ordinateur. A cette époque, l’usine est alors considérée comme une des plus modernes d’Europe dans son secteur.
En 1981, la société met en avant le slogan encore perceptible aujourd’hui : « la confiture avec 50% de fruits ».
En 1992, l’usine de Floreffe semodernise encore et dans le même temps rachète une entreprise de traitement de fruit en Pologne, ce qui constitue une ouverture vers les marchés de l’Europe de l’est (les premiers produits commercialisé sur le marché Polonais porteront la marque « Materne-Polska »).

Deux évènements marquent l’année 1995 : d’une part la construction d’une station d’épuration (car beaucoup de rejet dans laSambre) et d’autre part la mise en place d’un nouvel entrepôt congélateur d’une capacité de 4000 tonnes.
Ces 15 dernières années, Materne-Confilux a beaucoup innover et lancé de nombreux produits sur le marché (produits « Bio », « Fruit Pocket », « Fresh’n Fruit »…).
* Secteur d’activité

Materne est la marque « leader » sur le marché belge des confitures et des compotes: les produits Maternesont distribués dans l’ensemble des points de vente en Belgique. Materne est également présente au rayon frais avec notamment des jus de fruits frais 100% pressés.

Les risques propres au secteur alimentaire s’appliquent donc aussi à la société. Elle est donc notamment confrontée à la concentration de la distribution, à la hausse de pris de nombreux fruits et autres ingrédients, à l’évolution descoûts énergétiques et des matières premières et à la perte de pouvoir d’achat des consommateurs depuis la crise financière.

* Positionnement sur le marché européen

Aujourd’hui Materne-Confilux est l’un des plus grands producteurs européens de confitures et de compotes. Materne exporte plus de 60% de sa production à nos frontières (Allemagne, France, Pays-Bas, Grande-Bretagne). Cela…

This article was written by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *